Carnet d'écriture d'un thriller

Thriller : genre artistique utilisant le suspense et la tension narrative pour provoquer chez le lecteur une excitation ou une appréhension

Après plus de 60 ans d’attente, le dossier de l’affaire Dyatlov va être enfin rouvert par les autorités russes. Je m’intéresse particulièrement à cette enquête, car elle est le sujet de mon prochain roman en cours de rédaction.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette tragédie, voici un résumé :

Dans la nuit du 1er février 1959, un groupe de neuf étudiants disparait pendant une randonnée en Sibérie. Leurs corps sans vie seront retrouvés quelques semaines plus tard, à la lisière d’une forêt de l’Oural. Les causes de cette tragédie demeurent à ce jour indéterminées. Ce mystère est connu sous le nom de « l’affaire Dyatlov », du nom du chef de groupe.

En 2018, sous l’impulsion de l’écrivain britannique Keith McCloskey, j’ai participé à une collecte de fond pour embaucher un avocat et relancer l’instruction. Je suis heureux d’apprendre que nos efforts ont porté leur fruit. Peut-être que nous connaitrons enfin la vérité sur cette terrible affaire.

« Notre objectif est de déterminer laquelle des 75 versions existantes est la plus probable, à l’aide de preuves fiables ». Le bureau du Procureur général de Russie reprendra l’enquête sur la mort du groupe de touristes en février 1959 dans le nord de l’Oural. 60 ans après les faits, cet endroit est connu comme « le col de Dyatlov ».

Aleksander Kurennoy – Press Secretary of the Prosecutor General’s Office of the Russian Federation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :